Microfolie de Sevran

Laurent Duret de Bachibouzouk me propose ce petit contrat à la fin 2016 : il s’agit de monter un film destiné à un dispositif de 25 écrans installé dans la micro-folie de Sevran, ouverte début 2017, sur le modèle de celles que l’on trouve dans le parc de La Villette. Constitué uniquement de photos d’œuvres du patrimoine muséographique ou de vidéos, c’est un exercice de style, un petit musée virtuel dont la vocation est de tourner en boucle, un mode d’interactivité permettant sur place de déclencher des contenus complémentaires sur une tablette associée.